(function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.data-privacy-src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','https://www.google-analytics.com/analytics.js','ga');ga('create', 'UA-2197109-78', 'auto'); ga('send', 'pageview');
Chargement...

Retour des templiers par André

Après sa belle course des Templiers, André RECOQUILLE nous livre ses impressions, son récit de course…

Aujourd’hui c’est lundi et les fières chevalières que nous sommes, ont retrouvés leurs occupations après avoir guerroyer sur les terres des hauts plateaux du trail que ceux des Causses..
Et si nous revenions sur ce fameux combat où nous aimons tant nous retrouver chaque année, vêtu de nos plus belle armure, celle du « Trailleur ».
Nous sommes vendredi 21 septembre, la nuit a été courte, il faut se lever de bonne heure pour prendre le départ à 4h15 sous les moins un degré, ce n’est pas ce qui inquiète un templier. Le point de rendez vous au pied du Causse Noir. Quelques photos, encouragements, poignée de mains, congratulations et un décompte, 5, 4, 3, 2, 1, 0,GO sur la légendaire musique de ERA et ses fumigènes tout de rouge, ça va saigner, très vite nous sommes confrontés à ce long faux plat, puis une pure technicité de montée pour rejoindre le point côté « P7 » au 6km400 (00:59).Nous traversons une sections de belles pistes forestières à la frontale, tout se passe bien, le rythme me convient parfaitement pour arriver à la rivière du Tarn au kilomètre 18,400 en 2h28, classé 663 ème. Je ne perds pas de temps sur les ravitaillements, je regarde autour de moi, certain de ses combattants ne repartirons pas, la première monté n’a pas ménagé leur monture. J’avance toujours avec cette petite foulée, nous échangeons entre chevalier nos croisades, nos prochaines campagnes, etc…le temps passe, les kilomètres défilent, le paysage est un délice en arrivant à Mostuejouls qui s’est couvert d’un coton de nuage, de l’autre côté du versant nous apercevons ce long serpent de frontale qui monte en direction du Rozier. Les premiers chevaliers sont déjà loin. Je traverse le village endormi de Mostuejouls en 5h08, c’est le kilomètre 34, et c’est parti pour cette ascension de plus de 450 mètres de dénivelé sur une distance d’environ 2km500. Les paysages sur les balcons de la Dourbie est juste énorme .Après ce nouveau combat, je bascule vers « Le Rozier » kilomètre 43 (placé 755) que je vais franchir en 7h05, j’ai laissé des forces, mes genoux me gènes, mais, guerrier que je suis n’abdiquerai pas. Une autre montée s’offre à nous, celle vers Saint André de Vézine, pour arrivée au km 62 en 11h24 (placé 825). Je ne m’attarde pas sur les ravitaillement, qui ressemble plus à des centres de soins tant de chevaliers sont blessés au plus profond d’eux, toute cette préparation pour s’arrêter là. Je suis donc reparti en compagnie de fervents chevaliers en direction de la Roque Ste Marguerite, cette longue descente va me faire énormément de mal, je ne peux plus courir dans les descentes, aux genoux, une douleur sur la cheville gauche tel une périostite va s’ajouter. Et voilà que la montée vers Pierrefiche arrive, très bien, je n’ai pas mal en montant,je vais donc forcer l’allure. Je serre les dents, j’y vais de me plus beau piqué du bâton, mes bâtons tremblent sous chaque impulsions que je leurs inflige.C’est bon je passe Pierrefiche en 13h23 (placé 771) 1 heure 25 de mieux que l’année passé avec quasi les mêmes douleurs. C’est reparti vers Massebiau, cette longue portion de 18 km et ces 4 montés. Il va falloir reprendre la frontale, j’accélère ma marche aussi bien dans les descentes, que dans les montés, ça saigne, j’ai mal, mais j’avance et c’est cela qui compte. J’entends les cries lointain dans cette nuit, les encouragements de tout ces accompagnateurs d’un jour, le bruit se fait plus présent, le pont de fer est là, devant moi. C’est là que l’année passé après 19h25 on m’a pris mon dossard, mais pas cette année, il en a été décidé autrement, 17h33 de course (placé 741) le sourire, la joie, des frissons car je viens de passer toutes ces barrières horaires qui vous brise vos rêves. Maintenant à ton tour, La ferme du Cade, cette dernière montée que beaucoup redoute, je la mange, la dévore, c’est en un peu plus de 1 heure que je suis à la ferme, 18h15 de course (placé 708) et direction la Grotte du Hiboux et cette longue descente pour enfin arriver rejoindre mes compagnons, je vais franchir la ligne en 19h45 de course placé 695 sur 1300 partants.
C’est avec un plus grand plaisir que je retrouve mes ami(e)s. Félicitation et merci à Philippe, Benoit, Michèle, Solo, Alexandre, Michel, Marie-Aude, Sylvie, Jérôme, Paulo, à toutes la famille Pascal, à tout ceux qui n’ont pu venir, et surtout un grand merci à Ma chérie Christelle et mon Tintin Antoine qui me laisse partir en croisade.
Merci à vous tous par vos messages de soutiens , de félicitations.
Je vais finir par un grand bravo à nos FOU de la diagonales de la Réunions, à savoir Anthonny Garreau, Dominque Gilet, Nicole Gilet-Volard et Laurent Fertillet pour leur place de finischer sur la Diagonale des Fous

Bilan des 6 athlètes présents sur la course :

Paul Eric BONNEAU : http://templiers.livetrail.net/coureur.php?rech=570

Jérome BUGEL : http://templiers.livetrail.net/coureur.php?rech=2194

Solo COULIBALY : http://templiers.livetrail.net/coureur.php?rech=3238

Michèle ROCHER : http://templiers.livetrail.net/coureur.php?rech=3193

André RECOQUILLE : http://templiers.livetrail.net/coureur.php?rech=3385

Benoit DURAND : http://templiers.livetrail.net/coureur.php?rech=3545

Lien du site : Les templiers

Par |2016-10-28T20:16:40+00:00lundi octobre 24 2016|0 commentaire

Laisser un commentaire

Sécurité Captcha *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies. Lire notre politique de confidentialité Paramètre cookies J'accepte

Google Analytics

Les données et statistiques que nous collectons au moyen de ces cookies sont utilisées dans le seul et unique but de mesurer l’audience et comprendre son trafic.

YouTube

Installé par YouTube. Utilisé pour suivre les préférences des utilisateurs pour visualiser le contenus des vidéos intégrés dans YouTube ou sur le site Internet. En savoir plus

Google Maps

Google Maps fait partie des services de apis.Les APIs permettent de charger des scripts : géolocalisation, moteurs de recherche, traductions, ...

Facebook (like box)

Les réseaux sociaux permettent d’améliorer la convivialité du site et aident à sa promotion via les partages.