4 athlètes se sont démarqués en juillet de part leur défi personnel, il s’agit de Fabien, Franck, Brice et David

Brice : 1000 km de vélo et 160 km en mode trail

Fabien : le tour du lac de Grand Lieu,  71 km en 7h6′

David : Gare d’Angers-Gare de Nantes,  98 km en 9h

Franck : 24h D+/D-  113 km 10 000 m D+

Brice, son témoignage :

« A la fin du confinement, j’ai réfléchi à me faire un séjour à vélo durant mes congés de juillet. J’ai alors commencé à calculer des itinéraires et me suis rendu compte que descendre au pays Basque ne me prendrait que quelques jours rien qu’à la force des jambes. J’avais une possibilité de prolonger une semaine de plus dans les Pyrénées et faire le retour en voiture, car nous avions un week-end trail sur Luchon de programmé avec Yohan et des gars de Cap Endurance. Finalement, j’ai fait 3 jours et demi de descente en vélo jusqu’à Bayonne avec la tente sur le vélo et toutes mes affaires sur le dos. Retour en seulement 2 jours jusqu’à la Roche sur Yon avec des étapes de plus 200 km. Une très belle expérience à refaire, des pistes cyclables agréables dans les Landes avec beaucoup d’autres voyageurs cyclistes. J’ai été plutôt gâté par le temps et aucuns problèmes mécaniques malgré quelques routes et chemins défoncés où j’ai craint la crevaison sur mon vélo de route (Canyon Ultima Cf). 1000 km sur 6 jours La semaine suivante j’ai enchaîné avec une semaine de rando trail en Auvergne et Pyrénées avec 160km dans les jambes et 8000m de d+, place au repos désormais ! »

Fabien, son témoignage :

Un soir posé sur la terrasse à réfléchir à un défi sportif pour cet été, une idée soudaine : le tour du lac de Grand Lieu. Habitant à quelques kilomètres depuis tout petit, je n’ai jamais eu l’occasion de parcourir le tour en entier (70 km). Ce n’est pas rien de le faire du traite alors que je ne suis pas réellement entraîné pour cela. Allez soyons fous, samedi 18 juillet 5h30 je m’élance de St Philbert avec quelques copains et de la famille. Le sentier est vraiment sympathique et je me fixe une allure de 5’00/km, pas plus vite. Je passe Passay et Pont-Saint-Martin tranquillement, arrivé à Saint Léger je récupère un copain à vélo et je continue dans le bac à chaîne. (35km de fait, tout va bien 3h35 de course). La difficulté commence à arriver au 50ème où je fais une pause un peu trop longue et le plus dur est de repartir. Nous entrons dans les marais de Saint-Mars et Saint-Lumine, c’est trop beau. L’herbe est verte et le soleil commence à taper fort sur la tête. Arrivé au stade de Saint-Lumine vers 11h15, il reste 12km : les plus durs ! (Ça va monter ..). Heureusement il y a quelques coureurs qui m’accompagnent et ça me motive. Dernière ligne droite (j’accélère, ça sera mon plus rapide kilomètre) je passe sous la quatre voies jusqu’à la salle des Marais : c’est fini. J’ai terminé ! 7h06 dont 6h25 de course, 71km. Merci à DD, Cécile, Alexis, Thim, Alicia, Benoît, Léa, Brice, Julien, Pierre d’avoir fait un bout de chemin en ma compagnie. Je suis motivé pour allonger les distances et m’entraîner en conséquence. A bientôt pour de nouvelles aventures.

Franck, extrait d’une publication Facebook

C »est vrai que ce défi là est vraiment foufou voir Debilosse , mais ces trucs là j’adore 😁 , très grand admirateur du Duc de Savoie (Ugoo Ferrarii) 🤠
Partir 24h sur une même côte de 250m AR et 23d+ à faire un Max de fois c’est comment dire le mec est un peu dérangé 😂
Départ à 17h , un rythme un peu soutenu que je réduit pas très longtemps après.
De la compagnie quasi sur la totalité des 24h sauf les 5 dernières h ou j’ai souffert de la chaleur, fatigue, difficulté pour manger mais une grande soif, et peur de ne pas atteindre les 10 000 d+ (sur la Garmin, n’importe quoi le mec) , ouf sur le fil ils ont été atteints
Un défi éprouvant, physiquement et mentalement, mais défi atteint et une pensée pour mes résidents car je leur dédie ce défi.
2x24h en 2 mois maintenant je vais prendre du repos c’est promis 😉

Un grand bravo à nos 4 athlètes…