Athlète du mois de décembre : Thierry CHAUVEL

Thierry est notre athlète du mois de décembre, finisher de la Saintélyon, un premier bel exploit…

mais il a surtout accompagné Isabelle jusqu’à la ligne d’arrivée qui a lourdement chutée sur cette même course,

Son portrait, son récit :

Je m’appelle Thierry CHAUVEL, je suis né à Nantes, j’ai 54 ans et j’habite Saint Philbert, mais je reste toujours Nantais dans l’âme.

A 40 ans, j’ai décidé d’arrêter de fumer et me suis mis au VTT, puis en 2009 j’ai bifurqué sur la course à pied. J’ai fait mes débuts à la Limouzinière avec Michel Lefort avant de venir sur Saint Philbert et Corcoué côtoyer les élites d’ARSL.

Mon meilleur souvenir est la ligne d’arrivée de mon premier marathon (3h 54 à Nantes en 2014 pour une préparation de 4 h)

La course à pied m’apporte un bien être, ça me vide la tête, me permet de repousser mes limites et de maintenir une vie saine.

J’apprécie de finir une course avec un copain ou une copine du club ou un autre coureur et se dire qu’on fera mieux à la prochaine course. Je n’aime pas laisser quelqu’un sur la touche, l’important est de passer la ligne d’arrivée et de bien finir, je ne cherche pas forcément la performance.

Ce que j’apprécie au club, c’est qu’il n’y a pas de différence sociale, tu chausses tes baskets, et chacun fait de son mieux. Les encouragements des autres, un sourire, un geste…..

L’objectif de l’année 2017 était la Saintélyon (ma 13ème course de l’année), 72 kms le 1er décembre, sur les conseils d’Isabelle Bitaudeau qui l’avait faite l’année précédente

Nous sommes donc partis là-bas avec Isabelle, Ollivier Kergoat et Sébastien, un pompier de Pornic.

Nous avons pris le départ de la course à 23 h 30 dans des conditions climatiques difficiles : vent, froid, neige, verglas ! J’ai couru avec Sébastien sur les 7 premiers kms puis j’ai ralenti pour attendre Ollivier et Isabelle. Nous continuons l’aventure tous les 3 puis Ollivier nous perd au 2ème ravitaillement. Nous avons donc poursuivi avec Isabelle qui avait un peu de mal à se mettre en jambes à cause des conditions difficiles, mais avec le mental au beau fixe. Malheureusement, elle a chuté lourdement dans une descente sur des cailloux verglacés. Elle m’avait entrainé sur cette épreuve, je ne voulais pas l’abandonner, l’objectif étant de finir la course, tant pis pour le chrono. Ce que nous avons fait malgré ses douleurs, elle a été très courageuse, nous sommes tous les 4 finischers. A l’arrivée, nous avons bénéficié d’un bon repas chaud. Grosse et belle organisation, course très difficile mais je pense que je la referai dans les prochaines années…..

En ce moment, je fais un petit break et profite des fêtes en famille. Avant de réattaquer l’année 2018 dont les objectifs ne sont pas tout à fait arrêtés, pour sûr un marathon fin avril en 3 h 45 si tout va bien puis le reste va se décider courant du mois de janvier.

Je remercie Grégory et Dominique pour leurs plans d’entrainement et leurs conseils. Ollivier, Sébastien et surtout Isabelle pour notre soutien mutuel pour la longue préparation de la Saintélyon et tous autres membres du club avec qui nous partageons les entrainements.

Un grand merci à ma famille qui a  beaucoup  de patience et fait des sacrifices pour moi comme décaler les fêtes  d’ anniversaires, baptême  et repas de famille

Merci ARSL.

 

 

De | 2017-12-30T22:50:44+00:00 samedi décembre 30 2017|0 commentaire

Laisser un commentaire

Sécurité Captcha *