André ou Dédé est élu athlète du mois d’août pour son périple en solo dans les Pyrénées, il revient sur son aventure

Houa !!! je reçois un message pour être l’Athlète du mois d’Août ….Je n’y crois pas, moi petit coureur d’un 1 mètre 71 pour 78 kilo…

Si j’avais à me présenter, je suis un garçon qui aime certainement trop la fête, trop ces moments de partage entre un bon verre de  vin, une bonne bière, un morceau de viande que j’aime à vous faire saliver…
Mon parcours dans la course à pied est celui d’un petit garçon qui allait à l’école à pied. Toujours en retard, je  devais souvent courir pour ne pas me  faire réprimander. J’ai pratiqué  le foot, l’ailier droit que l’on cherchait toujours à tacler 😉

Du sport et toujours du sport, course, cross, marche CO, natation ….. et voilà que depuis bientôt plus de 12 années si je ne me trompe pas je suis licencié avec des bons et des moins bons résultats à l’AR SUD LAC…tout dépend comme on se place pour l’analyse. A chaque fois, j’ai essayé d’y prendre le maximum de plaisir et j’aime plus particulièrement  la longue distance.

Maintenant revenons sur ce qui vaut ma nomination aux AWARDS de l’AR SUD LAC du mois d’Août 2020. Il nous a été mis sur nos chemins un virus du non de COVID, il nous a fait changer tout nos programmes ce satané virus :

Je devais participer au Grand Raid des Pyrénées, une course Ultra Trail de 160 km pour un dénivelé de 9000+/-. Oui je devais aller me mesurer aux montagnes, oui cela aurait été ma première sur ce type de format. Donc depuis le début de l’année, pas de courses de préparation, des entraînements en demi teinte. Le travail prend le dessus sur toutes les activités sportives que je me réservais. Mais je prends quand même la décision tardive de partir me promener sur le GRP, le fameux GR10. C’est après une demi journée de route que j’arrive à SAINT LARY SOULAN, j’ai pris pour option de dormir la nuit dans la voiture,(c’est pas ce qu’il y a de mieux) et de partir le lendemain matin à 4h30. La nuit est pas géniale, mais cela n’est pas bien important, je n’aurai pas mieux dormi sous une tente, 4H30 GO !!! Je rejoins le chemin Vielle Aure en direction du Col Du Portet 2215 mètres, en passant par le Plat d’Adet, l’ascension se fait bien , je vais prendre environ 1400 mètres de dénivelé lesté d’un sac de plus de 10 kilo. Et oui je pars en autonomie complète. Je respecte la trace de l’ultra, mon avancée est bonne. Il fait très chaud, ma montre indique les 30°, je bois énormément. Le soleil chauffe, il me faut m’hydrater sans cesse, j’ai une sensation de coup de chaleur, mais je le gère  car il me faut avancer. Les pics se suivent et ne se ressemblent pas Pic de Bastan, direction du lac de Campana. Le paysage est tout simplement magnifique. J’avance bien, sans fatigue. J’arrive à Hount Nègre, les Passet,et prends la direction de Serpolet. Je vais « merder » à ce moment en continuant en direction de Artigues. Je m’en rends compte mais tardivement. Il me faut remonter en direction de la Mongie, je demande mon chemin et » merde » ce que j’ai descendu, il va falloir le remonter. C’est parti, c’est pas ce qu’il y à de mieux. J’arrive enfin à la Mongie et je me renseigne de nouveau pour prendre la direction du Tourmalet par les chemins. Il faut dire qu’il y a du VTT, mais peu de randonneur !!! Cela fait déjà 12h00 que je marche, je vais descendre des sentiers pour sortir à Sers, légèrement plus bas que Barège. Il me faut faire un choix de retour, personne ne m’attend, j’ai encore l’envie de marcher. Je vais revenir sur Barège et piquer en direction du Pic d’Ayré pour rejoindrele refuge de la Glère. J’ai été trop prétentieux, la nuit est tombée rapidement, je vais espérer trouver une cabane qui est indiquée sur la carte. A la frontale cela devient compliqué, je vais m’arrêter là pour la nuit. J’avale ma boite de saucisses lentilles froide et me couche à la belle étoile, au son des cloches de brebis. Quelle belle nuit étoilée, deux belles étoiles filantes me feront penser … Le jour se lève, je me change entièrement et fais un brin de toilette dans la rivière légèrement plus bas, et me voilà reparti. J’arrive 500 mètres plus haut sur un plateau ou se dresse cette petite cabane de berger tant attendue. Je vais prendre la direction  du Lac de Mail, le Lac d’Aubert. Je connais ce secteur pour y être déjà venu. Longer les Laquettes, et descendre au Lac de l’Oule, je n’ai pas envie de rentrer par le col du Portet. Je vais donc  rejoindre la parking d’Artigusse et longer un maximum la rivière Nesté jusqu’à Saint Lary Soulan. C’est à 16h30 que mon périple va prendre fin.Voilà ma petite balade en espérant vous avoir donné l’envie de faire la chose en autonomie complète.

Pour ce qui est de mes projets 2020 / 2021, il me reste les Templiers, mais j’ai du mal à y croire, alors oui je vais
reporter mon inscription à 2021. Et pour ce qui sera de 2021, je n’ai rien prévu,(COVID). Mais je pense certainement
réitérer mon aventure en autonomie sans pour autant savoir quoi faire à cette heure ou je vous écris.

Question CLUB, c’est un club que j’aime beaucoup. Bien que pour moi il a changé, vite toujours plus vite !!!
Je pense reprendre ma licence pour la saison prochaine, j’espère que la session du mardi soir « marche active » va
faire son retour avec Olivier. J’aime cette bande de fou que vous êtes, vous les GRENOUILLES de l’AR SUD LAC.

Mes principales courses :

8-06-2019 Grand Raid du Golfe du Morbihan – 177 km 34h41’15 »
01-10-2017 Trail Mauves en Vert – 64 km 09h16’00 »
21-10-2016 Endurance Trail des Templiers 19h41’05 »
17-09-2016 Trail des 3 Provinces – 40 km 04h44’19 »
28-08-2016 Les Foulées du Sillon de Bretagne – 30 km 03h12’47 »
04-10-2015 Trail Mauves en Vert – 55 km 07h19’57 »
20-06-2015 Ultra-Trail du Puy Mary Aurillac – 105 km 21h44’35 »
28-02-2015 Trail du Vignoble Nantais – 21 km Nocturne 02h03’01 »
26-10-2014 Les Templiers 13h00’00 »
23-02-2014 Trail du Vignoble Nantais – 57 km 07h49’36 »
17-09-2011 Trail des 3 Provinces – 38 km 03h41’06 »
28-08-2011 Les Foulées du Sillon de Bretagne – 30 km 03h01’20 »
24-10-2010 Les Templiers 11h34’25 »
20-03-2010 Eco Trail de Paris Ile de France – 80 km 10h14’02 »